Summer In Tokyo

"Mushi-atsui", ainsi aurait aussi pu s'intituler ce morceau, tant la chaleur moite qui règne en cette saison et que désigne cette expression transpire de cette composition. L'été à Tokyo, la démarche des gens dans la rue s'alourdit, l'activité est ralentie. La ville perd un peu de son rythme fou. L'air climatisé remet certes tout le monde d'aplomb dans les lieux clos, mais au final, ces changements répétés de température et d'humidité fatiguent l'organisme. Certains trouvent malgré tout l'énergie nécessaire à une "odori-matsuri", spectacle de danses traditionnelles. Les "hanabi" (feux d'artifice) sont eux plus reposants. En dehors de ces manifestations, l'été nippon est également marqué par le "chant" si particulier des cigales japonaises.

Bref, cette saison, à la manière d'un "onsen" (sources thermales), nous plonge dans un état de mollesse et de flottement . Il paraît que Kyoto est encore plus chaude que Tokyo en été, un véritable "onsen gazeux" ! Je délire !

Inspirations : Moby, Fatboy Slim

Si le morceau ne se lance pas automatiquement, cliquer ici.

Retour à l'index

 

Un "kakigoori" pour se rafraîchir ? Oui, mais ça brûle les lèvres...

Un "hanabi" plus tranquille ? Vu d'ici oui, mais sur place, il y a foule...